26e CongrèsInternationaldu Froid

Du 21 au 25 août 2023

Palais des Congrès de Paris

Pour un froid efficace, simple et intelligent

Thématiques du programme

  • Cryophysique, cryotechnique 
  • Liquéfaction et séparation des gaz
  • Thermodynamique et processus de transfert 
  • Equipements frigorifiques 
  • Cryobiologie, Cryomédecine et Produits de santé
  • Sciences et ingénierie alimentaires 
  • Entreposage frigorifique 
  • Transport frigorifique
  • Conditionnement d'air
  • Pompes à chaleur, récupération d'énergie


Thermodynamique, Équipements et Systèmes (section B) et le Conditionnement d'air, Pompes à chaleur, Récupération d'énergie (Section E) , sont des domaines clés dans le secteur du froid.

La demande pour la climatisation et les pompes à chaleur ne cesse d'augmenter. Nous devons utiliser plus d'énergie renouvelable (ex: panneaux solaires), limiter l'impact énergétique grâce à des systèmes de récupération d'énergie et atteindre une plus grande efficacité des équipements, tout en évitant autant que possible d'utiliser des fluides frigorigènes contribuant au réchauffement climatique. Cela implique des améliorations de la thermodynamique et des propriétés de transport des fluides ainsi que des progrès dans l'analyse des composants et des équipements.

Ces sujets d'intérêt majeur incluent également la sélection de fluides frigorigènes de nouvelle génération ayant un impact moindre sur l'environnement ainsi que des architectures à cycles améliorés, des systèmes combinés, des systèmes et composants intelligents et utilisant des techniques avancées de fabrication, pour que les composants des systèmes atteignent une plus grande efficacité énergétique. Les recherches et l'innovation sur les systèmes énergétiques en général, dans le but de mettre en œuvre une production durable de chaleur et de froid, sont les bienvenues !


Cryobiologie, Cryomédecine et Produits de santé et Sciences et ingénierie alimentaires (Section C) couvre la chaîne du froid, depuis la production ou la fabrication jusqu'à la consommation ou l'utilisation de divers produits.

La Section D aborde, quant à elle, les questions relatives aux équipements, au stockage, au transport par voie terrestre, aérienne ou maritime, au conditionnement, à la distribution et à la livraison des produits au consommateur ainsi qu’à la lutte contre le gaspillage alimentaire et à la traçabilité de la chaîne du froid.

Le stockage à température contrôlée, la logistique et la distribution de produits sensibles à la température, qu’il s’agisse de denrées alimentaires, de produits de santé ou même de produits chimiques, sont essentiels à notre mode de vie moderne.

La chaîne du froid doit désormais trouver un équilibre entre les émissions de gaz à effet de serre dues aux pertes et au gaspillage alimentaire et les émissions relatives à l’utilisation du froid artificiel.Dans le même temps, la chaîne du froid se développe rapidement dans les pays à faibles revenus, les coûts de l'énergie augmentent et des problèmes de sécurité énergétique et d’approvisionnement se posent. Les émissions de fluides frigorigènes font l’objet d’une attention accrue. Ceci donne lieu à la mise en place de chaînes du froid efficaces et à faibles émissions qui utilisent des frigorigènes naturels et à faible PRP.

Les enjeux auxquels il faut actuellement faire face sont les suivants : de meilleures techniques de stockage, une meilleure isolation thermique, des frigorigènes à PRP faible ou nul, des techniques et technologies d'intégration thermique efficaces, et une énergie durable pour répondre à la nécessité de réduire la demande énergétique.

Il y a clairement beaucoup à faire et nous espérons lire de nombreux articles lors du prochain congrès pour contribuer à relever ces nombreux défis.

« Croygénie et gaz liquéfiés »(section A) est consacrée à la science et la technologie du froid à basse température. Le domaine de la cryogénie concerne la partie la plus basse de l'échelle des températures, à partir de zéro K (presque zéro) avec la physique et l'ingénierie à très basse température, et jusqu'à des basses températures d'environ 120 K (-153 °C). Ce domaine est couvert par la commission A1 de l'IIF « Cryophysique, cryotechnique » et la commission A2 « Liquéfaction et séparation des

gaz ».

La cryogénie est à la fois passionnante et stimulante car il s'agit d'une technologie fondamentale pour relever les défis mondiaux actuels et futurs tels que l'approvisionnement en énergie, la protection de l'environnement, la mobilité, la santé et les sciences de la vie, l'exploration spatiale, la fusion nucléaire et la physique des particules.



La cryogénie est confrontée à de nombreux défis et couvre des domaines technologiques de pointe tels que :

la supraconductivité appliquée aux systèmes énergétiques, à la fusion nucléaire et aux accélérateurs de particules,
les carburants cryogéniques, en particulier l'hydrogène liquide et le GNL,
le stockage cryogénique de l'énergie, la séparation cryogénique des isotopes,
la cryogénie spatiale,
les ultra-basses températures et le froid à l'échelle du mK.


La cryogénie est un domaine interdisciplinaire lié à la commission C1 de l'IIF « Cryobiologie, cryomédecine et produits de santé ». Le froid cryogénique et l'application du froid dans les sciences de la vie sont utilisés dans divers domaines de la médecine et de la biologie tels que la cryobiologie, la cryochirurgie et la cryothérapie.

La cryogénie sera un des thèmes du prochain événement phare de l'IIF, le Congrès ICR 2023, qui se tiendra à Paris.